Peur d'un 21 avril 2002 bis répétita ...

  • Nicolas Halgand
  • Politique

Le premier tour des présidentielles est synonyme pour moi, de peur (comme en 2007, d'ailleurs), pour ne pas avoir à revivre ce 21 avril 2002 qui a marqué à jamais notre Démocratie.

Je vis cette journée la boule au ventre car malgré les résultats des sondages, rien est joué !

La montée de l'extrême droite est toujours perceptible et sûrement plus qu'en 2002. Les paroles se libèrent. De plus, un vote de sanction vis à vis de la politique de Nicolas Sarkozy peut aussi se ressentir dans les urnes.

Les électeurs de droite n'ont pas beaucoup de possibilités. François Bayrou a joué son centrisme ni droite ni gauche et Nicolas Dupont-Aignan, n'est pas connu. Ces deux candidats, je pense, ne correspondent pas aux attentes du Peuple de Droite. Alors la tentation de voter Marine Le Pen au premier tour peut se concrétiser dans les isoloirs.

Je ne l'espère pas mais soyons vigilant pour ne pas se sentir de nouveau désabusé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog