Lettre de réprobation contre les propos tenus à l'encontre de Mme Taubira

Particulièrement horrifiés et préoccupés par les propos tenus à l’encontre de Madame Christiane Taubira, Garde des Sceaux, et considérant que ces propos sont des injures non seulement à l’encontre de la Ministre de la Justice mais aussi à l’encontre de chaque citoyen de notre République, nous pensons qu’à Nantes doit être posé un acte public de soutien à l’égard de tous nos concitoyens qui se sentent blessés.

Nous pensons aussi qu’il importe de manifester notre réprobation, et d’exprimer notre volonté d’être extrêmement vigilants contre tous les dérapages et toutes les banalisations de propos racistes, émanant d’individus, de groupes ou de formations politiques.

Est-il besoin de rappeler que le racisme n’est pas une opinion mais un délit et par conséquent qu’on ne saurait en rester là. A un moment où la banalisation de l’expression raciste s’accompagne d’une hausse des délits (injures antisémites, sexistes ou homophobes, violences racistes : 1 500 plaintes au premier trimestre 2013 au lieu de 1 300 en 2012), on ne peut laisser à la seule justice le soin d’attaquer le mal profond qui mine la démocratie. C’est à nous tous d’affirmer l’éthique de notre société, et les fondements du lien social et du vivre ensemble.

C’est pourquoi nous appelons tous les républicains à un moment de solidarité partagée le

 

Lundi 11 novembre à 16h00

Sur l’esplanade du Palais de Justice - Nantes

(qu’il vente ou qu’il pleuve !)

 

C’est dans ce palais que le 25 mars 2012 Christiane Taubira a prononcé un discours d’une élévation exceptionnelle lors de l’inauguration du Mémorial à l’Abolition de l’Esclavage.

Au même moment une manifestation similaire se déroulera à Angers

 

 

Yannick GUIN   Historien,  Conseiller Municipal

 

Alain BESSON    Journaliste et écrivain

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog