La Grande Guerre à la Chapelle des Marais

Jean-Baptiste-Corbill-.jpgHommage à Jean-Baptiste CORBILLE, mon arrière grand-père (1879-1948)

" Durant la longue et terrible guerre, les habitants de la Chapelle ardemment patriotes et confiants dans le Christ qui aime les Francs, s'adonnèrent avec zèle et persévérance à la prière; chaque soir de nombreuses chrétiennes se réunissaient à l'église pour réciter le chapelet et recevoir la bénédiction du T. S. Sacrement.

La commune participa dans toute la mesure de ses moyens aux différentes journées organisées pour venir en aide aux oeuvres de guerres; elle accueillit une dizaine de réfugiés : elle tint à faire oublier aux malheureuses victimes de l'invasion les duretés de l'heure présente; les femmes s'efforcèrent de remplacer leurs maris, partis pour la frontière, dans le dur labeur de chaque jour. Les nombreux deuils infligés par la guerre, furent vivement ressentis et chrétiennement supportés.

Et là-bas dans les tranchées et les gourbis, la nuit comme le jour, sous les ardeurs de l'été ou les glaces de l'hiver, dans les boues des Flandres, dans les marais de la Somme, dans les craies de la Champagne, sur les plateaux de Verdun, dans les bois de l'Alsace, de l'Italie et en Orient, sur terre, dans les airs et sur mers, les Poilus de la Chapelle-des-Marais ont accompli avec vaillance et esprit de foi leur devoir patriotique et cueilli de nombreuses citations."

L'abbé Pierre Blais - dans son ouvrage "De la Frairie des Marais à la Chapelle"

Sur 2 328 habitants que comptait la Chapelle-des-Marais en 1914, 445 furent mobilisés et 95 décédèrent "Mort pour la France"

En hommage à JOSSE Auguste, mon arrière grand-oncle, "Mort pour la France" le 26 octobre 1914 à Beaumont-Hamel - Sépulture n°551.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog