La dépénalisation du cannabis: je soutiens

  • Nicolas Halgand
  • Politique

Pourquoi je soutiens cette démarche ?

 

Après avoir travaillé pendant plus de quinze années,auprès du public jeune des quartiers populaires, je considère qu'il serait bon de dépénaliser le cannabis, pour au minimum cinq raisons à cela.


La 1ère, la prévention vis à vis d' un produit illégal est un vain discours ! Permettre la vente légale de cannabis dans des officines spécialisées permettrait d'accompagner le consommateur dans une démarche directe de prévention. L'argent de l'état réalisé sur cette vente permettait de financer ces officines.Généralement  le cannabis est qualifié de drogue douce pour deux raisons: son utilisation n'entraîne ni d'accoutumance, ni de dépendance particulière (physiquement). Deuxièmement car 1 'effet produit par le cannabis est généralement moins fort que celui des autres drogues.


La 2eme, la dangerosité des mélanges faits autour du cannabis est plus nocif que le produit même. Un contrôle de l'Etat sur le cannabis permettrait de garantir la provenance et la composition du produit vendu à la consommation.Mélangé, la fumée de cannabis contient des impuretés, en particulier des goudrons qui ont sur les poumons un effet semblable celui du tabac (en 3 fois pire si pas de filtre).

 

La 3eme, le cannabis est un produit qui a des effets thérapeutiques. Contrôlé, il peut permettre à des personnes souffrant de différents maux comme la sclérose en plaque ou le sida ou subissant des chimiothérapies, d'être soulagées. Il faut savoir qu' aux Etats - Unis , il y a environ un million de gens qui se soignent avec du cannabis et constatent des améliorations de leur état alors que les médicaments n' avaient plus aucun effet .

 

La 4eme, la dépénalisation de l'usage du cannabis permettrait de mettre fin à certains trafics ou des enfants en bas âge sont utilisés comme passeurs, ou revendeurs. Les revendeurs écoulent en moyenne 100 à 200 g par semaine, pour 10 à 20 euros la barette de haschish.

 

La 5eme, l'hypocrisie vain des "maître à penser" de notre société qui sont parfois les premiers consommateurs ou qui consomment d'autres produits tout aussi dangereux mais LEGAL: alcools et cigarettes. "Près de 10 millions de français auraient essayé du cannabis et 75% des jeunes scolarisés y auraient goûté."

 

Mais ceci est mon avis, ...

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog