Jacques Vaillant, Prêtre réfractaire sous la Révolution .

Au même titre que Josse Joseph Aléxis, Josse Auguste, voici un autre personnage important dans ma généalogie.


Jacques Vaillant a été considéré après la révolution française comme un héro chrétien par les marais-chapellain de l'époque.

Il décide trés jeune de devenir prêtre et fut confié par ses parents à M.Pierre Leroux, de Trélan, titulaire de la chapellenie de Ste-Reine de Bretagne.

Il se rend à 15 ans au collège des Pères Jésuites de Vannes, le collège Saint-Yves. Il eut pour condisciples Jacques Chotard qui devint le chef du district de Guérande pendant la Révolution et de Jean-Généreux Boulo de la Roche-Bernard qu'il sauvera de la noyade.

Il part pour le Grand Séminaire de Nantes, faire ses études de théologie.

Il fut tonsuré en 1781, ordonné sous-diacre en 1782 et prêtre le 30 mai 1785. Il se rend en tant que vicaire à Camoël. Puis le 1er Avril 1786, il fut nommé vicaire à Crossac.

Le 26 mars 1793, Jacques VAILLANT participe à la reprise de La Roche BERNARD, dont les deux colonnes d'infanterie royaliste sont commandés par BEYSSER. Armé d'une pique il fut arrêté par des soldats républicains en regagnant son village de Québitre; il fit 6 mois de prison à GUERANDE et sorti moyennant une amende de 600 Francs négociée par l'entremise du maire de La Chapelle des Marais.


Le 14 mai 1835 il tombe gravement malade et est agité de violents tremblements, il meurt dans son presbytère le Dimanche 24, jour de la fête de "Notre Dame de toutes aides" patronne de la Chapelle des Marais. Ses obèques furent un vrai triomphe.

Son arrière neveu, Louis BERTHO, lui même prêtre, a écrit un ouvrage relatant sa vie "La vie de l'abbé Jacques Vaillant"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog