Interroger le sens de nos valeurs

Constamment, continuellement notre travail nous amène à interroger nos valeurs surtout quand nous avons un métier ou l'humain est au centre de tout. La recherche du meilleur moyen d'accompagner l'autre ou le collectif nous interpelle puisque que c'est l'objectif de notre mission.

Lorsque je m'interroge sur le sens de mon action d'animateur socioculturel en lien avec les missions que l'association m'attribuent, cela me paraît limpide. Lorsque j'agis au sein d'une équipe de bénévoles et de professionnels et que cela semble cohérent avec mes missions et avec mes valeurs professionnelles, cela est relativement facilitant dans l'exercice de mon métier.

Mais mon action ne se limite pas à un territoire donné. Il est aussi la conséquence d'une volonté politique.

Afin d'avancer il faut que tous ces paramètres soient  en cohésion: le Politique, l'Association, l'Equipe et les missions. Si ce n'est pas le cas et si un des paramètres nous semble incohérent alors il est très difficile de s'épanouir, de s'émanciper dans notre métier. Qui plus est, dans un métier ou je le rappelle l'humain est au centre de tout.

Faire abstraction de l'un me semble difficile car un moment donné comme un skyzophrène, nous ne savons plus qui nous sommes. Nous ne connaissons plus le sens de nos missions. La stratégie individuelle , l'influence, la recherche du pouvoir, la manipulation, ... sont des conséquences de cette absence de sens.

Nous sommes entourés dans nos métiers de personnes "néfastes" qui nous interpellent car ne partagent pas obligatoirement les mêmes valeurs ou les mêmes objectifs pour les atteindre. Cela nous perturbe, nous déstabilise, nous met en colère.

Face à ces situations, l''attitude à adopter serait-elle de se confronter constamment, de décliner tout débat, d'ignorer, d'abandonner ?

Personnellement je pense, que le "combat" des valeurs, des idées est permanent car il permet d'échanger, d'essayer de convaincre, de s'affirmer, d'argumenter bref de s'épanouir, de s'émanciper. Nous avons besoin de cela. J'ai besoin de cela. Même si je ne pense que ce que je crois soit la bonne "voie" mais au moins j'aurai essayé.

A nos élus qu'ils ne se trompent pas d'interlocuteur, d'autres voix peuvent aussi aider au "Mieux Vivre Ensemble".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog