Cap vers la Croissance, et priorité, l'Emploi.

  • Nicolas Halgand
  • Politique

100_3345.jpgLes médias critiques pratiquement à l'unanimité, l'intervention de François Hollande, même ceux qui se disent de gauche.

Qu'est-ce qu'ils attendaient ? Un miracle ! 

Il est plus facile de tirer sur l'ambulance et de s'approprier le mécontentement des Françaises et Français, même quand celui-ci n'est juste, justifié et que la reprise journalistique semble impartiale. Les journalistes de Gauche ou celles et ceux qui paraissent objectifs font de la récupération pour ne pas perdre des électrices et électeurs, surtout en période de crise de la presse. C'est de bonne guerre mais les conséquences peuvent être dramatiques et cela peut conforter la montée des idées de l'extrême droite.

Après 10 mois d'exercice du Pouvoir, François Hollande garde le cap, sans en démordre et sans tanguer.Il essaye tant bien que mal d' appliquer son programme en réformant la France. Le Mariage pour Tous, la réforme sur le rythme scolaire, les contrats d'avenir, les contrats de génération, l'Accord National Interprofessionnel, la TVA à 5% pour le logement social, ... sont des exemples d'une volonté politique affichée.

Il fait de la Social-démocratie. Celles et ceux à Gauche et à la Gauche du Parti Socialiste (dont je fais partis d'ailleurs) savaient à quoi elles ou  ils devaient s'attendre lorsque les sympathisants et militants ont choisi François Hollande à Martine Aubry. En élisant l'actuel Président, et en approuvant Jean-Marc Ayrault comme Premier Ministre, la stratégie gouvernementale pour appliquer le programme du candidat Hollande est limpide.

Cependant même si j'approuve cette volonté , je dégage deux faiblesses à cette gouvernance, l'une et l'autre non prévisibles d'ailleurs: l'ampleur de la Crise et ses conséquences sur les finances du pays, et  la sous-estimation de l'état de la France avant la Victoire.


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog